Actualités

Nous avons aimé

Eglise Saint-Maurice. L’atelier de restauration interviendra à partir de la mi-septembre et jusqu’à la n novembre pour les restaurations des peintures murales classées : celle de l’enfeu (Assomption de la Vierge) et la renommée peinture en trompe l’œil du chœur (« le Transi » de Philibert de Monthoux)

La restauration du tableau classé, La Sainte-famille de Jan Kraeck, est terminée. Par contre l’œuvre est en attente de l’autorisation des affaires Culturelles pour la restauration du cadre. Un appel d’offre a été lancé pour la réparation de l’orgue et un rapport sur l’acoustique a été rendu début juillet.

Le chantier de la façade nord du château est terminé. Les travaux ont permis de remédier à de sérieux désordres sur une maçonnerie soumise à de sévères conditions climatiques, dont les amplitudes thermiques importantes ; les huisseries ont été reprises, les descentes d’eaux pluviales traitées, et les murs ont été enduits à la chaux naturelle. L’architecte, Philippe Allard, a voulu respecter l’originalité des différentes constructions du monument tout en cherchant à lui donner une tonalité homogène. La tour Saint-Pierre éclairée laisse augurer ce que sera une mise en lumière complète du château !

 

 

Interrogation ...

Sur “l’esprit Vieil Annecy“

Les Amis du Vieil Annecy ont toujours soutenu le développement économique du secteur historique, à condition que les professionnels fassent preuve de qualité, soient respectueux des règlements et ne considèrent pas le Vieil Annecy comme une tirelire mais comme un quartier demandant beaucoup de précautions. Les acteurs commerciaux doivent être habités par l’esprit « Vieil Annecy ». Il est donc bien regrettable que certains restaurateurs ne fassent pas d’effort pour l’accueil des visiteurs, notamment pour les touristes qui participent aux visites commentées. Deux d’entre eux ont chassé, sans ménagement, des groupes surpris par l’orage et qui avaient trouvé refuge sous les bâches de leurs terrasses ... C’est là une attitude bien dommageable !

 

... Et sur la côte Nemours

Cette côte très pittoresque qui permet de découvrir le rempart appuyé sur le rocher et de comprendre la formation d’Annecy, devient dangereuse en raison du nombre de trous dans le revêtement. Nous l’avons signalé à la ville d’Annecy pour que soit mise en sécurité cette allée très fréquentée en souhaitant une restauration complète de ce cheminement.

Par ailleurs, certaines pierres du mur d’enceinte se détachent. Mais il s’agit de propriétés privées. A suivre...