Conférences

Conférence Mardi 18 juin 2024

Promenade dans les quartiers de l’Annonciade et des Marquisats

par Danièle Obringer-Grelot

Deux bien sympathiques quartiers traditionnels de la commune déléguée d’Annecy, trait d’union entre la ville ancienne et le lac sur lesquels il y a encore beaucoup de choses à connaître ! Danièle Obringer-Grelot, membre du bureau de la Société et aussi conférencière Ville d’Art et d’Histoire, nous les fera découvrir. 

Mardi 18 juin à 18h Espace Yvette Martinet, bus ligne 10

 

---------------------------------

Conférence du mardi 21 mai 2024

Pringy dans le temps et dans l'espace

Histoire d'un village qui grandit en harmonie

par Jean-François Bouchet, maire honoraire de Pringy

Le conférencier a centré son apport sur deux villages aux histoires très différentes, opposés géographiquement, à égale distance du centre administratif de la commune.

Pringy-gare, tout d'abord : ce quartier si dymanique aijourd'hui s'est développé à partir de la fin du 19è siècle sur le hameau de Brogny, avec l'arrivée du PLM, et la construction de la fruitère en 1888. Avec 120 agriculteurs, producteurs de lait, cette fruitière a été essentielle dans l'évolution du village, car elle était le lieu de sociabilité des habitants qui s'y renconraient ; c'était aussi un centre de formation au métier de fromager. Alors un hôtel-restaurant s'est installé en 1896, puis un autre (La mère Bozon), et progressivement des commerces. La fruitère a disparu en 1960 au moment où l'urbanisation s'est accrue, avec immeubles, commerces le long de la "nationale", une école, le collège de La Salle, des dessertes par bus, et enfin de nomreuses entreprises importantes, puis technologiques, dans plusieurs zones dédiées. Actuellement l'ensemble de logements et commerces de Pré Billy, montre bien l'attrait et le dynamisme de ce quartier de la gare.

Promery : un village au pied d'un château depuis 1316. Le château, passé dans différentes familles, a été racheté et restauré par la famille Durand en 1982, après une période d'abandon et un incendie. Le village, agricole, entre le Vieran et le Genon, a reçu la première école de Pringy en 1850. L'eau courante en 1940. Quelques commerces s'y sont alors installés. À partir de 1950, de bellles villas ont été construites, des lotissements, de petits immeubles, des services à la personne, le restaurant "Le clos du château" en 2002-2004. Enfin des entreprises sélectionnées sur leur objet et leur "propreté"  se sont installées sur 11ha au Pré Moiry Nord. L'auroute coupe toujours Promery du centre de Pringy, mais n'entrave pas le dynamisme de la commune.

Ci-dessous quelques images de la conférence. Cliquez sur les vignettes puis sur les photos. 

Conférence du mardi 16 avril 2024

Pré Billy, nouveau quartier d’Annecy : la préfiguration de la ville de demain

 par Simon Grunzburger

Il a fallu plus de trente ans pour que les idées initiales de création de logements sur Pringy, formalisées en 1995, se concrétisent visuellement par les premières constructions. Ce temps parait bien long, mais c'est le temps de la maturation d'un projet de ville et surtout d'un projet de vie. La société maître d'ouvrage de l'opération jusqu'en 2032, TERACTEM, a "travaillé" ce projet dans une vision globale d'un cadre de vie, intégrant, outre la faisabilité écnomique, toutes les dimensions sociétales et environnementales, selon les politiques et technologies actuelles. Donc le projet s'est développé et ne ressemble plus à la vision qu'en avaient les acteurs des années 90. Le conférencier a décrit avec enthousiasme les étapes du projet, les raisons des choix effectués, l'état actuel d'avancement, ainsi que les étapes suivantes jusqu'en 2032.

 Vous pouvez-en savoir plus et suivre l'actualité du projet sur le lien :

https://www.prebilly.fr/publications/projet/

Ci-dessous quelques images de la conférence. Cliquez sur les vignettes puis sur les photos. 

 

Une conférence à POISY, organisée par la Mairie de Poisy et les Amis du Vieil Annecy

le 20 mars 2024


Les Forces du Fier, une histoire des énergies à Annecy et dans sa région

 

par Denis Varaschin, président honoraire de l'Université Savoie Mont Blanc

De 1899 à 1947, la Société des Forces du Fier a fourni l'électricité et le gaz aux industries et aux particuliers d'Annecy et de sa région. Le conférencier a présenté la naissance de cette société dans un contexte de nécessité de développement des industries et de doutes liés à l'intérêt de cette nouvelle énergie. Des investissements somme toutes limités pour une rentabilité économique intéressante ont caractérisé le développement des Forces du Fier dont l'histoire, comme toutes les entreprises, est passée par des hauts et des bas. Bien sûr dans une conférence se tenant à Poisy, Denis Varaschin a évoqué les centrales de Brassilly et de Chavaroche.

Les personnes intéressées par cette histoire locale pourront lire le livre du conférencier : Société des Forces du Fier, une histoire des énergies à Annecy et dans sa région. Annesci 56, Société des Amis du Vieil Annecy, 2023.

Le Maire de Poisy, Pierre Bruyère a offert aux Amis du Vieil Annecy, une photo ancienne des turbines de Brassilly.

Conférence tenue le mercredi 20 mars à 20h, Poisy, salle de la Grenette

Ci-dessous quelques photos. Cliquez sur les vignettes puis sur les photos.

 

Conférence du mardi 19 mars 2024

Champfleuri : ZUP, ZAC... et puis zut, un quartier ! 

par Olivier Barry

La commune de Seynod, agricole, pauvre, a connu un développement extraordinaire au XXème siècle du fait de sa proximité avec Annecy qui devait trouver des espaces pour ses industries (SNR par exemple) et pour une population en croissance rapide. Les deux projets significatifs des années 50 ont donné le ton : le lotissement des Bressis et les immeubles de Barral, qui se sont réalisés non sans crises tant ils remettaient en cause la sociologie de Seynod, et la nature des liens avec Annecy. Le Maire Max decarre en a été un grand artisan. Le mouvement était lancé, qui a produit la fusion avec Vieugy, puis Balmont, et l'enclenchement de nouveaux projets, comme la création de la zone industrielle de Vovray, et finalement la ZUP (devenue rapidement ZAC) de Champfleuri à partir de 1968. Elle comprendra 2100 logements, trois groupes scolaires (44 classes), une mairie, un commissariat de police, une poste, des commerces, des lieux socio-culturels, des équipements sportifs, une piscine, ... Après une courte période de questionnement sur la vie dans ces ensembles, cette "ville nouvelle" a donné entière satisfaction et est aujourd'hui encore visitée pour la qualité de vie qu'elle procure.

 


Conférence du mardi 20 février 2024

Cran-Gevrier : d'une mosaïque de quartiers à une ville

par Jean Boutry

Il est sans doute assez rare de pouvoir montrer en une heure de conférence comment s'est formée une ville. Du petit hameau de Gevrier avec son église (dont il reste aujourd'hui une chapelle) sur la colline, du village-rue qui s'est développé après que les moulins sur le Thiou ont progressivement laissé place aux industries (métallurgie, tissage, papeterie, ...), une alchimie démographique a créé des liaisons par l'habitat, constituant des quartiers, divers, ayant leur sociologie propre. Les activités sur la commune ont conduit à développer des logements individuels pour les ouvriers, souvent d'origine étrangère, puis avec la proximité d'Annecy un habitat de masse, souvent à bas coût, dans la deuxième moitié du vingtième siècle. Il a fallu des décisions ambitieuses des élus pour envisager et réaliser la transformation de ces quartiers très peuplés en une ville, avec à partir des années 80 un véritable centre ville (Chorus), avec services administratifs (Mairie), commerces, lieux de culture (La Turbine), articulant, autour du Cercle de l'Eau, les différents quartiers.

Ci-dessous quelques images de cette conférence. Cliquez sur les vignettes puis sur les photos.

Conférence du mardi 16 janvier 2024

Novel éclos des champs

par Michel Odesser

En 1923 la ville d’Annecy confie à l’architecte Marcel Auburtin l’étude d’un nouveau quartier sur les terrains agricoles de Novel, comprenant logements, écoles, commerces, … Seule l’école des Fins a vu le jour juste avant la guerre. Au début de la guerre le « camp de Novel » a été construit pour recevoir les prisonniers allemands. Ceux-là sont arrivés au camp … après la victoire. Le camp a eu alors diverses fonctions (militaires, école), jusqu’à sa fermeture en 1947. Fin des années 50 la ville reprend l’esprit du projet de Marcel Auburtin pour créer sur 30 hectares de terrains agricoles une ZUP (Zone à Urbaniser en Priorité). Trois secteurs seront réalisés : Sud entre 1961 et 1969, Nord entre 1962 et 1972, et ZUP Centre entre 1972 et 1980. Le quartier de Novel est né, avec ses logements, ses commerces, son église, sa MJC, … 

Michel Odesser a montré par un diaporama enrichi des photos de son père et des plans très clairs, les étapes et les caractéristiques de cette réalisation, un lieu de vie souvent considéré comme un modèle.

 

Ci-dessous quelques images de cette conférence. Cliquez sur les vignettes puis sur les photos.

                    Les conférences du 1er semestre 2024                      Cycle « Quartiers d’Annecy »

 

Cycle « Quartiers d’Annecy »

 

Novel éclos des champs. 

Quartier neuf des années soixante, ce quartier avait fait l’objet d’une procédure novatrice en matière d’urbanisation : il fallait non seulement construire de l’habitat mais il fallait encore penser à la vie des habitants. La ville d’Annecy avait été une des premières villes françaises à mettre en place une formule de ZUP, Zone à Urbaniser en Priorité. Michel Odesser nous présentera sous forme d’un montage audiovisuel la genèse de ce quartier. Il a privilégié les photos de son père photographe et les siennes. Beaucoup d’entre elles nous surprendront ! 

Mardi 16 janvier 2024


Cran-Gevrier, d’une mosaïque de quartiers à une ville.

Cran-Gevrier avait pris ce nom en 1902 ; était alors acté le développement de Cran, industriel, autour de Gevrier, agricole. La commune était souvent désignée par ses quartiers : Sous- Aléry, le Pont Neuf , le Vernay , le Jourdil... Après-guerre, Cran-Gevrier comptait 4 700 habitants, elle deviendra une commune déléguée d’Annecy de près de vingt mille habitants. Jean Boutry, maire honoraire, expliquera comment la commune s’est appuyée sur les quartiers pour se construire. 

Mardi 20 février.


Champfleuri : ZUP, ZAC... et puis zut, un quartier ! 

Seynod n’était qu’une bourgade rurale de 794 habitants en 1946 et compte plus de 23 000 habitants aujourd’hui ! Dans les années 1970, en relais de Novel, la commune créait un nouveau quartier à Champfleuri en utilisant les nouvelles procédures en matière d’urbanisme, notamment celle des ZAC, Zone d’Aménagement Concerté. Olivier Barry, adjoint au maire d’Annecy et maire délégué de Seynod, expliquera ce que Champfleuri représente dans la construction d’Annecy. 

Mardi 19 mars.


Pré Billy, nouveau quartier d’Annecy : la préfiguration de la ville de demain. 

TERACTEM, est l’héritière de la Société d’Équipement de la Haute-Savoie qui en 1958 avait été créée avec l’aide du conseil général pour aider les collectivités locales dans leurs aménagements (dont la ZUP de Novel). Elle était alors dirigée par Jean Cellier, un fidèle sociétaire de notre Société.TERACTEM poursuit son travail d’aménageur et de promoteur sous la direction d’André Barbon. TERACTEM travaille pour le quartier de Pré Billy, soit l’urbanisation d’un espace de 20 ha sur la commune déléguée de Pringy à l’entrée nord d’Annecy. 

Mardi 16 avril.


Promery et La Gare, deux quartiers de Pringy à découvrir.

Après avoir écouté l’exposé sur le futur quartier de Pré Billy, les Sociétaires pourront écouter l’histoire de deux quartiers paisibles de la commune déléguée de Pringy. Elle sera évoquée par Jean-Fançois Bouchet, maire honoraire et coauteur d’un livre sur l’histoire de Pringy. Cependant, Promery et La Gare évoluent aux aussi ! 

Mardi 21 mai.

 

Promenade dans les quartiers de l’Annonciade et des Marquisats. 

Deux bien sympathiques quartiers traditionnels de la commune déléguée d’Annecy, trait d’union entre la ville ancienne et le lac sur lesquels il y a encore beaucoup de choses à connaître ! Danièle Obringer-Grelot, membre du bureau de la Société et aussi conférencière Ville d’Art et d’Histoire, nous les fera découvrir. 

Mardi 18 juin.


Conférences à 18 h, Espace Yvette Martinet, 15 avenue des Îles à Annecy. Bus ligne 6, arrêt Yvette Martinet.