Conférences

Prochaine conférence

Promoteurs d’équipements touristiques hardis.

 Le Paquier couvert d’hôtels et d’un casino ; un tramway qui part du bout de la rue de la République pour vous emmener au sommet du Semnoz : les promoteurs du tourisme à Annecy n’ont pas manqué d’imagination. Danielle Grélot-Obringer, membre du bureau des Amis du Vieil Annecy et guide-conférencière, évoquera les Vallin, Ruphy, Fabre, Barut, Crolard, Paccard... qui ont imaginé les équipements touristiques d’Annecy les plus inattendus. 

Mardi 28 mai à 18h.

Salle Yvette Martinet, avenue des Iles.



Les conférences du 1er semestre 2019

Jules Philippe, un Annécien républicain au service de la Savoie. 

Journaliste libéral durant la période annécienne sarde, après 1860, il entraînera les Annéciens à voter contre l’empereur Napoléon III lors du plébiscite de mai 1870. Bernard Premat, professeur honoraire de philosophie, directeur de la Revue Savoisienne de l’Académie florimontane, évoquera cet Annécien flamboyant, chantre de la Savoie, préfet de la Haute-Savoie puis député. Mardi 15 janvier

Camille Dunant (1819-1909), homme de culture et d’action à l’aube du XXsiècle. 

Ancien attaché de préfecture, Camille Dunant sera premier maire-adjoint d’Annecy, créateur du syndicat d’initiative, président de l’Académie florimontane. Mais c’était aussi un sportif : il avait présidé la section annécienne du Club Alpin Français qui avait aménagé les premiers sentiers, installé des échelles, posé des barrières, construit des chalets... Yves Connac, de l’Académie florimontane, rappellera le souvenir de cet Annécien attachant. Mardi 12 février 

Défenseurs et détracteurs du Palais de l’île sauvé de justesse. 

Les Annéciens ont plaisir à se demander ce que serait Annecy sans son Palais de l’île condamné irrémédiablement à être démoli. Le sort du monument a été en sursis durant quarante années au cours desquelles farouches demandeurs de sa démolition et partisans de son maintien, peu nombreux au départ, vont s’affronter sans ménagement dans des joutes pittoresques. Michel Amoudry évoquera les Boch, Ferrero, Girod, Duparc... mais aussi bon nombre d’Annéciens moins connus, hérauts de cette période passionnée. Mardi 19 mars 

M. Bruchet, G. Le Tonnelier et J. Serand, archivistes au service d’Annecy et de la Haute-Savoie.

Julien Coppier, directeur adjoint des Archives départementales de Haute-Savoie, rappellera l’action et les souvenirs de ses anciens maîtres : Max Bruchet (1892-1908), Gaston Letonnelier (1908-1919) et Joseph Serand (1891-1923). Ils ont appartenu à la première génération d’archivistes du département à qui avait incombé la mission (pas facile) d’organiser l’institution archivistique créée après 1860 ; ils ont mené ce travail avec brio. Mardi 9 avril. 

Promoteurs d’équipements touristiques hardis. 

Le Paquier couvert d’hôtels et d’un casino ; un tramway qui part du bout de la rue de la République pour vous emmener au sommet du Semnoz : les promoteurs du tourisme à Annecy n’ont pas manqué d’imagination. Danielle Grélot-Obringer, membre du bureau des Amis du Vieil Annecy et guide-conférencière, évoquera les Vallin, Ruphy, Fabre, Barut, Crolard, Paccard... qui ont imaginé les équipements touristiques d’Annecy les plus inattendus. Mardi 28 mai 

Des acteurs de l’action sociale.

Pierre Lanternier assistant de conservation aux archives municipales, évoquera des personnalités qui ont œuvré pour l’action sociale à Annecy notamment dans le domaine de l’habitat : Joseph Michaudet industriel (1865-1938) ; Fleury Raillon, architecte(1862-1947) ; François-Maurice Ritz, caissier de la Caisse d’épargne (1885-1954) ; Marius Rulland, chef d’entreprise (1880- 1957) ; Yvette Martinet, assistante sociale (1932- 2000) et d’autres. Mais aussi une évocation de l’œuvre des Enfants de la montagne (1907), du jumelage avec Anzin (1941-1942) et les origines du Foyer des capucins (1951)... Mardi 4 juin. 

 

 

Conférence du mardi 09 avril 2019

par Julien Coppier

 

M. Bruchet, G. Le Tonnelier et J. Serand, archivistes au service d’Annecy et de la Haute-Savoie.

 

Max Bruchet (1892-1908), Gaston Letonnelier (1908-1919) et Joseph Serand (1891-1923) … des noms peu connus des annéciens. Julien Coppier, directeur adjoint des Archives départementales de Haute-Savoie, nous a fait découvrir les apports de ces grands archivistes qui ont mis en place et développé cette institution créée après 1860. Les photos d’époque, la lecture de leur correspondance ainsi que les nombreuses anecdotes nous ont fait percevoir l’humanisme de ces personnages.

Ci-dessous photos de la conférence de Julien Coppier. Cliquez sur les vignettes.

 

Conférence du mardi 19 mars 2019

par Michel Amoudry

 

Défenseurs et détracteurs du Palais de l’île sauvé de justesse. 

Les conditions "inhumaines" des prisonniers du Palais de l'Ile conduisent le gouvernement sarde à décider la construction d'une nouvelle "maison d'arrêt et de justice" à Annecy. Le 25 juillet 1863, pour des raisons d'hygiène et de salubrité publique, le conseil municipal décide de demander à l'État, propriétaire, la destruction du Palais de l'Ile. Le 16 février 1900, l'arrêté de classement aux Monuments Historiques est signé. Le conseil municipal du 30 novembre 1904 constate qu'aucune action ne peut plus être menée pour détruire le Palais de l'Ile et qu'il est donc définitivement "sauvé".

Michel Amoudry nous a conté ces 41 ans de batailles autour du Palais de l'Ile où en permanence se sont affrontées les politiques favorables à une ville plus moderne, luttant contre l'insalubrité, et les politiques mettant en évidence l'histoire de la ville, ses dimensions culturelles et progressivement touristiques. Des personnalités dont les noms sont bien connus des annéciens ont été engagées dans cette histoire. Des anecdotes parfois pleines d'humour, ont rendu cet exposé passionnant.

Ci-dessous photos de la conférence de Michel Amoudry. Cliquez sur les vignettes.

Conférence du mardi 12 février 2019

Camille Dunant (1819-1909), homme de culture et d’action à l’aube du XXsiècle. 

par Yves Connac

Ancien attaché de préfecture, Camille Dunant sera premier maire-adjoint d’Annecy, créateur du syndicat d’initiative, président de l’Académie florimontane. Mais c’était aussi un sportif : il avait présidé la section annécienne du Club Alpin Français qui avait aménagé les premiers sentiers, installé des échelles, posé des barrières, construit des chalets... Le "refuge du Parmelan" est bien connu des annéciens. Yves Connac, de l’Académie florimontane, nous a accompagnés sur les "sentiers" si divers de la vie de cet homme passionné. Il a préparé son exposé avec une vingtaine de personnes (archives départementales et municipales, fonds Bexon, cartes postales Bouvier, ...) qui lui ont apporté des informations et une iconographie très pertinentes. Une conférence très appréciée qui coïncide avec le bicentenaire de la naissance de Camille Dunant.

Ci-dessous photos de la conférence d'Yves Connac. Cliquez sur les vignettes.

Conférence du mardi 15 janvier 2019

Jules Philippe, un Annécien républicain au service de la Savoie

par Bernard Premat

Quai Jules ? Jules Philippe ? Peu d'Annéciens sauraient dire qui était cet homme dont le nom est un des plus connus à Annecy ! Intellectuel et homme d'action ont été les premiers mots de Bernard Premat pour nous faire connaître ce grand humaniste né en 1827, et décédé en 1888. Les qualités et les qualificatifs se sont alors succédés pour préciser l'apport de Jules Philippe à la vie annécienne : juriste, journaliste, écrivain, poète, homme politique démocrate, préfet et député, un des refondateurs de l'Académie Florimontane et créateur de la "Revue Savoisienne", libraire, mais aussi homme des Lumières, positiviste, ami d'Eugène Sue ...

Bernard Premat nous a fait partager sa passion pour cet homme si riche et complexe, que les nombreux auditeurs ont été heureux de mieux connaître.

Conférence du mardi 8 janvier 2019

Gillette, du fil de l’épée au fil du rasoir

par Michel Odesser 

Devant le succès de sa première conférence, Michel Odesser a présenté à nouveau la saga de Gillette.

Michel Odesser a évoqué l’itinéraire parfois chaotique du groupe Gillette. A l’aide de photos prises par son père au tout début de l’implantation de Gillette à Annecy en 1953, et d’un grand nombre de documents et de témoignages, il a retracé la mémorable étape annécienne de cette gigantesque multinationale, présente dans davantage de pays que l’ONU ! Une assistance à nouveau très nombreuse a manifesté sa reconnaissance à Michel Odesser pour le travail de recherche réalisé et pour la qualité de son exposé.

Ci-dessous : Michel Amoudry présente Michel Odesser ; apport de Pierre Dussoliet (ancien de Gillette)